Si vous ne voulez (ou pouvez) pas investir dans le dernier modèle en vogue, soyez sans crainte. Vous pourrez partir quand même ! En effet, des solutions existent pour partir en voyage avec un vélo solide et abordable.

Le néophyte feignant ou pressé

Vous n’y connaissez rien et la mécanique ne vous intéresse pas vraiment ? Vous avez un soucis d’organisation et partez après demain ? Heureusement pour vous, ça va le faire. Si les constructeurs spécialisés sont assez chers, certains constructeurs généralistes proposent des vélos de trekking acceptables à un prix beaucoup plus doux. Bien sur, les critères de poids, de confort et de rendement risquent de ne pas tenir la comparaison avec leurs homologues au tarif plus salé. Mais sérieusement, aurez-vous besoin de plus ? Un vélo d’entrée de gamme bien entretenu nous a bien amené sur 11000km sans pépin mécanique ou physique. Avec cette option, n’hésitez cependant pas à upgrader certaines pièces, comme les pneus et la selle.

Le bricoleur curieux

Vous avez envie de connaître par cœur celui avec qui vous allez passer les semaines, mois ou années à venir ? On se comprend. Même avec un budget limité, il est possible de partir avec un vélo de meilleure qualité que l’entrée de gamme proposée par les fabricants généralistes. Il suffit d’être prêt à mettre les mains dans le cambouis. La première chose à faire est de bien appréhender le sujet et c’est surement pourquoi vous êtes en train de lire cet article. C’est bien et nous ne pouvons que vous encourager à en lire beaucoup d’autres.

Un fois que vous commencerez à y voir plus clair dans le jargon des standards, des matériaux et des gammes, vous pourrez lister toutes les pièces dont vous aurez besoin. Ensuite, il faudra voir comment les acquérir à moindre coût, tout en s’assurant de leur compatibilité. Pour cela, vous pouvez chercher dans l’univers de l’occasion. Les soldes et ventes privées sont aussi à surveiller. Avec de la patience, et un peu de chance, vous aurez un vélo parfaitement adapté à votre projet. Voilà ce que ça pourrait donner suivant un montage avec des pièces de qualité :
– cadre acier d’occasion : 50 euros
– groupe d’occasion : 150 euros
– roues d’occasion : 120 euros
– porte-bagage d’occasion : 40 euros
– pneus neufs : 50 euros
– selle neuve : 30 euros
– sacoches neuves : 90 euros
– périphériques et accessoires divers : 60 euros
– TOTAL : 590 euros

« Pas cher, pas cher »

Il n’est donc clairement pas obligatoire de dépenser une fortune pour aller loin. Si votre vélo de voyage se prend des coups ou est volé, son prix d’achat ne sera d’aucun secours. Certains voyageurs rencontrés sur la route sont partis avec le vieux VTT de papa ou bien avec une randonneuse vintage dénichée sur un vide-grenier et en étaient bien contents. À vous de voir maintenant si vous privilégiez le prix, le rendement ou le design de votre machine !

Besoin d'un coup de pouce ?

Découvres nos ebooks !


Toutes les informations du blog, et plus encore, réunies au même endroit, ça peut servir non ? C'est pourquoi nous avons choisi de proposer des ebooks sur les différents voyages que nous avons fait, en espérant que notre retour d'expérience puisse t'être utiles.

Voir les ebooks

Pas de commentaire

N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour toute question ou remarque. Nous répondrons avec plaisir :)

Laisser un commentaire