Menu
Live on Facebook !

La Vélo Francette #2 : le long de la Mayenne

Après deux jours et demi en Normandie sous la grisaille, la Vélo Francette nous invite à sortir de la région pour suivre la Mayenne. Cette rivière de plus de 200 kilomètres va nous emmener jusqu’à Angers, à la moitié du voyage.

Jour 3 (suite et fin) – Flers, Domfront, Mayenne (69km)

De retour sur la route après cette pause plus courte que prévue, on retrouve pour quelques kilomètres des petits vallons qui rythment notre avancée. Bien moins violents que la veille, ça fait plaisir de sortir des lignes droites de la voie verte !

Le temps se fait toujours menaçant et après un peu plus de 70 kilomètres, on s’arrête au camping de Mayenne. Après deux douches froides dans la journée, une chaude ne nous fera pas de mal…

Jour 4 – Mayenne, Laval, Château-Gontier (77km)

Installés à quelques mètres seulement de la rivière, la soirée a été froide. Emmitouflés dans tous nos vêtements, on dîne rapidement en n’attendant que de sauter dans nos duvets. Mais la nuit a été glaciale. On peine à trouver le sommeil tant l’air frais s’infiltrant à chaque respiration nous fait l’effet d’une claque.

Finalement, on se lève de bonne heure, et avec le soleil s’il vous plaît ! On s’installe sur une table de camping bien exposée et on profite longuement du petit déjeuner.

On quitte Mayenne pour suivre… la Mayenne, sachant que nous sommes en Mayenne. Il faut suivre enfin ! La route du jour est très plaisante. Certes le soleil y est pour beaucoup. Mais la Vélo Francette longe la rivière, suit ses courbes. Les écluses rythment notre avancée. On traverse quelques bouts de forêts, côtoie des vaches qui nous regardent passer sans s’arrêter de brouter et guette les rapaces ou petits animaux sauvages en tout genre.

La Mayenne est très verte, c’est impressionnant. Il s’agit d’une algue qui prolifère et colore l’eau de manière surréaliste.

Laval nous offre l’occasion de nous ravitailler. On a déjà une quarantaine de bornes dans les jambes mine de rien. On prend de quoi pique-niquer et continuons notre route jusqu’à un endroit plus calme et verdoyant que le centre ville.

Les aménagements sont nombreux et de qualité, c’est donc rapidement que l’on peut attaquer notre casse-croûte. Comble du luxe, on mange à l’ombre, le soleil étant toujours de la partie.

La suite du parcours poursuit le plaisir du matin. La piste continue de longer la Mayenne jusqu’à Château-Gontier qui sera notre terminus. Avec un peu plus de 70 kilomètres sous le soleil et une piste sympathique, on peut dire que cette journée redonne le moral et laisse présager le meilleur pour la suite !

Jour 5 – Château-Gontier, Angers (61km)

Après trois nuits d’une fraîcheur à peine supportable, cette dernière a été bien plus agréable. Voir presque trop chaude, on n’était plus habitués ! Et oui, le cyclo-touriste est une espèce difficile…

On reprend notre descente de la Mayenne. La piste est très similaire à la veille, alternant lignes droites et portions un peu plus tortueuses. On recroise quelques écluses, toujours aussi impressionnantes.

Un panneau indique la grotte de Lourdes. Un peu surpris d’être déjà descendus si bas dans le sud, on finit par découvrir la supercherie : une grotte, jugée similaire par des bonnes sœurs, a été réaménagée à l’identique en 1895. On s’arrête deux minutes prier pour que le soleil ne nous quitte plus.

À l’heure de déjeuner, pas moyen de trouver de quoi se ravitailler. Les quelques villages traversés par la Vélo Francette ne possèdent pas de commerces. On finit par se poser sur un banc pour avaler rapidement quelques restes traînant dans les sacoches.

L’après-midi se poursuit à l’identique, le soleil est toujours de la partie et le parcours reste de qualité jusqu’à Angers.

Arrivés en ville de bonne heure, on découvre les animations du festival des Accroches Cœurs qui fête ses 20 ans. Tout content de cet heureux hasard, on passe chez les amis qui nous hébergent ce soir se débarbouiller, et sur ce, on vous laisse pour profiter des festivités !

Écluse de la Mayenne Écluse de la Mayenne Pont de la Mayenne Boîte à livres La Mayenne… verte Pique-nique au bord de la Mayenne Voie verte le long de la Mayenne Petit port sur la Mayenne L'autre grotte de Lourdes

On en parle ?

Laisser un commentaire

 

Envie de partir ?

Peu importe la distance, peu importe la destination. Le plus important en voyage, vélo ou autre, est de profiter de l'instant présent. Que ce soit le paysage, les rencontres, la route, les longues instrospections ou les discussions endiablées… tout est prétexte à la découverte et à l'aventure. Reste à chacun d'en choisir le cadre.
Asie du sud-est Eurovélo 6 Vélo Francette GR10 GR221 France Allemagne Suisse Roumanie Islande