Menu
Live on Facebook !

La Vélo Francette #4 : la grande traversée des Deux Sèvres

Pour cette deuxième semaine, la Vélo Francette nous amène sur les petites routes de campagne des Deux-Sévres… et sa collection de raidillons ! Après les voies vertes et chemins de halage bien plats, il va falloir jouer du dérailleur pour profiter de ces paysages ruraux et atteindre tous ces petits villages haut perchés.

Jour 7 – Saumur, Thouars, Airvault, Parthenay (94km)

Cette nouvelle expérience en Warmshowers ne nous aura pas fait mentir. Nous avons passé une superbe soirée en compagnie de notre hôte et de sa maman. Après un bon repas et une bonne douche, on se couche une nouvelle fois au chaud. On va finir par s’y habituer.

On reprend la route vers 9h. Le thermomètre indique 6 degrés… Contents d’avoir dormi à l’intérieur, on quitte Saumur accompagné de notre hôte qui va faire les 20 premières bornes avec nous.

Il rentre tout juste du GR10. On compare donc nos traversées des Pyrénées, nos meilleurs moments, nos pires souvenirs. Ça donnerait presque envie d’y retourner !

Une fois arrivés à Montreuil-Bellay, on se sépare devant le magnifique château qui surplombe le village. On continue notre route vers Thouars en longeant le Thouet. Il y a moins de pistes cyclables sur cette portion, mais les routes sont peu fréquentées.

L’arrivée à Thouars se fait par un beau raidillon : 16 % sur 150 mètres ! L’estomac sur les talons après cet effort surhumain, on fait le plein de victuailles pour déjeuner. On sort de la ville à la recherche d’un endroit où se poser et après quelques kilomètres sans résultat, on tombe sur une cabane ouverte. Coupés du vent, et à l’abris d’une éventuelle averse, c’est parfait.

La suite de l’itinéraire se fait presque intégralement sur la route. Heureusement, le trafic est très faible là aussi. Par contre, le dénivelé est bien plus sévère. On ne monte jamais bien haut mais on enchaîne montées et descentes tout l’après-midi.

Les villages traversés sont souvent très beaux. Le patrimoine architectural vaudrait sûrement qu’on s’y attarde davantage.

Mais l’étape est longue puisqu’on s’arrêtera finalement à une dizaine de kilomètres de Parthenay après 95km de pédalage. C’est dans un lieu de vie alternatif proche de la Vélo Francette qu’on va passer la nuit. Installés dans la grange, on est à l’abri pour la nuit. Il ne nous reste plus qu’à profiter de la convivialité du lieu avant de savourer une bonne nuit de sommeil bien méritée.

Jour 8 – Parthenay, Niort (69km)

Quel plaisir d’entendre la pluie tomber quand on est à l’abri sous la tente… elle-même installée dans une grange ! Au moins, on est sûr de ne pas prendre l’eau cette nuit.

Nos hôtes font vivre cet ancien corps de ferme au cachet certain. À défaut de cyclotouristes, il abrite régulièrement concerts et spectacles en tout genre. On partage un bon repas en papotant avant de sombrer dans un sommeil serein.

Après quelques kilomètres, on atteint Parthenay et son centre-village médiévale… et pentu ! On suit donc l’itinéraire proposé au milieu des maisons à colombages et autres bâtiments d’histoire.

Il n’y a plus de pistes cyclables en Deux Sèvres mais le dénivelé est omniprésent. On monte et on descend toute la matinée à travers les campagnes. Les paysages sont très beaux et la petite route très agréable.

On s’arrête manger près d’une petite église. Le soleil est enfin de retour, on peut réellement profiter de cette pause déjeuner.

On reprend la route, au sens littéral. Toujours pas de pistes cyclables et un peu plus de voitures mais ça reste supportable. On continue à monter et descendre, tout en s’arrêtant de temps à autre ramasser des mûres.

La suite du voyage nous fait passer devant devant le château de Coudray-Salbart. Fermé pour cause d’élagage, Laura a quand même le droit à une visite guidée privative. On lui explique le contexte historique et l’avancée des rénovations.

À l’approche de Niort, on rejoint la Sèvre Niortaise où sa fraîcheur est appréciable. On finit par apercevoir la ville mais on se détourne de la Vélo Francette pour ce soir, pour aller à la rencontre d’amis locaux chez qui nous passerons la nuit. On repartira demain pour la fin des Deux Sèvres et la traversée du marais Poitevin !

Château de Montreuil-Bellay Le Thouet Un vieux pont La tente montée dans une grange Parthenay (centre-vile médiéval) La ration des champions ! La Sèvre Niortaise

On en parle ?

Laisser un commentaire

 

Envie de partir ?

Peu importe la distance, peu importe la destination. Le plus important en voyage, vélo ou autre, est de profiter de l'instant présent. Que ce soit le paysage, les rencontres, la route, les longues instrospections ou les discussions endiablées… tout est prétexte à la découverte et à l'aventure. Reste à chacun d'en choisir le cadre.
Asie du sud-est Eurovélo 6 Vélo Francette GR10 GR221 France Allemagne Suisse Roumanie Islande